C’est tou.te.s ensemble qu’on va gagner !

Le gouvernement doit prendre en compte la période en stoppant toutes les réformes prévues, et en répondant aux revendications de justice sociale, fiscale et écologique.

Mais nous n’avons aucune illusion sur les réponses d’un Macron "illégitimé" et Solidaires met à disposition son outil syndical (préavis de grève dans la fonction publique, appel à la grève dans le secteur privé) pour amplifier le rapport de forces.

Soyons massivement dans les rues et en grève pour les prochains actes, le 5 février et les jours qui suivront.

Notre Communiqué du 24 janvier "Posons des actes forts !"

Depuis novembre la colère sociale que nous sentions bouillir depuis plusieurs mois s’est répandue dans le pays. Elle porte principalement des exigences de justice sociale et fiscale dans un contexte où les inégalités et l’accaparement des richesses par quelques un-es deviennent tout simplement insupportable à une large majorité de la population.

Cette colère est juste face à une violence sociale qui plonge beaucoup dans une immense précarité. Elle est juste face à un débat confisqué depuis de trop nombreuses années par les néolibéraux de toutes chapelles. La réponse ne peut pas être la violence des forces de maintien de l’ordre qui a déjà fait de trop nombreux mutilé-es et blessé-es. La réponse ne peut pas être non plus de tenter de noyer le poisson dans un faux débat qui pose en postulat de ne rien changer à l’ordre économique actuel. La réponse n’est pas plus dans le rejet de l’autre, le racisme, le sexisme, l’homophobie, l’exclusion.

La responsabilité du mouvement syndical est importante et il se doit de poser des actes forts. Depuis plusieurs mois, Solidaires propose aux autres organisations de s’unir sur des bases revendicatives fortes et de construire une grève générale reconductible pour peser dans le rapport de force et arracher des augmentations de salaire et des droits sociaux. Même si l’union reste difficile nous ne souhaitons ni tomber dans la posture, ni renoncer à la construire.

Nous essayons dans le même temps dans nos services, dans nos entreprises, avec les forces du mouvement social de construire la grève et amplifier ainsi les mobilisations et le blocage de l’économie. Dans le même temps, depuis plusieurs semaines, dans de nombreux endroits, nous participons aux actes proposés par les gilets jaunes qui se succèdent chaque samedi et nous manifestons pour tracter, discuter, échanger, lutter ensemble.

Nous appelons à manifester les prochains samedi et à poursuivre la construction des convergences qui sont en cours dans un nombre de plus en plus important de villes entre les gilets jaunes et le mouvement social, comme par exemple à Nantes, Dijon, Poitiers ou Toulouse.

Ces convergences se saisissent aussi ces derniers jours de la date du 5 février posée par la CGT. Pour Solidaires il ne peut s’agir d’une date isolée. Elle doit servir de point d’appui pour être toujours plus nombreuses et nombreux dans les manifestations, sans les opposer et pour amplifier encore le mouvement en débattant ensemble d’une grève générale reconductible.

L’Union syndicale Solidaires est disponible pour travailler avec toutes et tous, dans les lieux de travail, les assemblées et dans la rue.

Soyons massivement dans les rues et en grève pour les prochains actes, le 5 février et les jours qui suivront.


Articles les plus récents

lundi 20 mai 2019
par  GA

Loi Blanquer au Sénat : SUD éducation dénonce une attaque frontale du statut des personnels enseignants.

Alors que les sénateurs et sénatrices se sont vautrés dans la surenchère réactionnaire et xénophobe, la fin de l’examen du projet de loi Blanquer au Sénat leur a permis d’introduire de nouvelles dispositions qui attaquent frontalement les statuts des personnels.
Blanquer démission !
Formation (...)

jeudi 14 mars 2019
par  GA

Le projet de loi Blanquer devant l’Assemblée : SUD éducation dénonce un projet autoritaire et rétrograde

Depuis les premières annonces, SUD éducation a formulé ses inquiétudes quant aux conséquences du projet de loi Blanquer pour les personnels et le service public d’éducation. SUD éducation a voté contre ce texte en Conseil supérieur de l’éducation, refusant également de jouer aux jeux nuisibles des (...)

vendredi 1er février 2019
par  GA

Le Panneau Syndical SUD éducation • Fin Janvier 2019

Contre les réformes, pour la justice sociale : construisons la grève générale du 5 février !
Depuis le 17 novembre, le mouvement des gilets jaunes perdure et prend de l’ampleur. Les annonces de Macron le 10 décembre n’ont convaincu personne, pas plus que la période des fêtes de fin d’année n’a entamé (...)

mardi 22 janvier 2019
par  GA

C’est tou.te.s ensemble qu’on va gagner !

Le gouvernement doit prendre en compte la période en stoppant toutes les réformes prévues, et en répondant aux revendications de justice sociale, fiscale et écologique.
Mais nous n’avons aucune illusion sur les réponses d’un Macron "illégitimé" et Solidaires met à disposition son outil syndical (préavis (...)

vendredi 7 septembre 2018
par  GA

Les évaluations nationales ne sont pas obligatoires, refusons de les mettre en œuvre !

[marron]On savait le ministre obsédé par l’évaluation : en CP, CE1, et 6e, depuis l’an dernier le ministère essaie d’imposer ses « évaluations nationales ». Au menu : des tests de compétence exclusivement ciblés sur la mesure des acquis scolaires des élèves par rapport aux programmes. Il poursuit cette (...)

vendredi 29 juin 2018
par  GA

ATTAQUES GRAVES AUX LIBERTES PEDAGOGIQUES

EXPÉRIMENTATIONS PÉDAGOGIQUES IMPOSÉES : GRAVES ATTAQUES CONTRE LA LIBERTÉ PÉDAGOGIQUES
Sont déjà touchés l’Hérault, l’Essonne, le Gard, la Haute-Garonne, le Nord, le Rhône, le Val-d’Oise, le Var et les Yvelines.
Sud Éducation Hérault a été informé cette semaine que plusieurs enseignant-e-s de la (...)

mardi 17 avril 2018
par  GA

Stage Pédagogies Alternatives 14 et 15 juin 2018

Les pédagogies alternatives
• En quoi s’engager dans cette démarche est-il un acte militant ?
• Comment commencer ?
• Dans le 1er et dans le second degré ?
1. Des plénières
• Petit historique des différents courants pédagogiques
• Liberté pédagogique
2. Des ateliers autogérés
• N’hésitez pas à (...)

samedi 2 septembre 2017
par  GA

Le Panneau Syndical SUD éducation • Début Septembre 2017

Attaques contre les salarié-e-s du public et du privé
Les salaires et les emplois publics sont dans le collimateur
Le gouvernement prévoit 120 000 suppressions de postes de fonctionnaires en 5 ans. Les salaires sont de nouveau gelés : le gouvernement annule les augmentations prévues du point (...)

jeudi 6 juillet 2017
par  GA

Le Panneau Syndical SUD éducation • Fin Juin 2017

Construire la grève dans l’unité
Toujours moins de droits pour les salarié-e-s
Macron entend remettre en cause l’essentiel des droits des salarié-e-s en quelques mois. Ce programme global est la traduction française de politiques mises en place dans d’autres pays qui créent de la misère, du salariat (...)

jeudi 22 juin 2017
par  GA

Panneau Syndical SUD éducation • Mi Juin 2017

3 mois d’été pour détruire le code du travail, -et les 6 mois qui suivent pour tout le reste ?
Des ordonnances illégitimes
E. Macron, qui a récolté sur son programme 24 % des voix au premier tour de la présidentielle et doit son élection au rejet du Front National, entend remettre en cause l’essentiel (...)